Dual Vintage – 50W (2012)

 

 

 

Puissance : 50W

 

Tubes : • Puissance : 2 x KT77 Gold Lion RI

• Préampli : 5 x ECC83 Philips NOS

 

Haut parleur : 1 Scumback H75 100W

 

Transformateurs : Drake

 

Tank de reverb : Accutronics vintage

 

Contrôles :

• Canal 1 : Volume – Bass – Middle – Treble

• Canal 2 : Gain – Bass – Middle – Treble – Volume

• Master : Volume – Presence – Reverb

 

Composants triés.

Câblage à la main en vrai point à point.

Marshall Fender 1987 1959 ampli combo basketweave Mullard Greenback Scumback

Au début des années 2000, j'entendais souvent la question suivante :

 

"Est-ce que tu peux me faire un ampli qui ait un son clair Fender et un son saturé Marshall ?!?..." Et toujours je répondais ben non, c'est pas possible, c'est pas les mêmes tubes, transfos, etc...

 

Marshall Fender 1987 1959 ampli combo basketweave Mullard Greenback Scumback

 

Et puis un jour je suis tombé sur un vieux JCM800, un combo 4210 en piteux état.

Je l'ai tout d'abord réparé pour m'apercevoir que malgré ce que l'on lit ici ou là, ça ne sonne quand même pas des caisses. Après quelques modifs (l'affreux pont de diodes sur la saturation, etc), c'était un peu mieux mais pas l'éclate non plus.

 

Il allait devenir un sympathique terrain d'expérimentation. Je décidais de garder le cabinet que je modifiais et retolexais, le châssis et les transfos.

Tout le reste serait nouveau, et bien sûr câblé main.
Comme il avait deux canaux, je conservais l'idée en me disant que ce serait bien de mettre un étage Fender Blackface sur le canal clair.

 

Et le canal saturé... et bien allons y pour un canal type Marshall 1987 un peu boosté en gain. Et bien voilà, vous l'avez votre ampli Fender/Marshall !

 

 

 

Le son clair développe la dynamique que je recherche toujours, il est plein d'harmoniques et crunche très légèrement à partir des 2/3 (avec une Strat).

 

Entendons nous bien, la présence des KT77 et du Scumback éloigne forcément un peu du son Fender. Cependant les KT77 Gold Lion n'ont pas le côté froid des EL34, et ont une tendance à se rapprocher de 6L6GC.

 

Mais le son clair est moins sec et beaucoup plus chantant que ce que l'on a généralement avec Marshall.

 

Le canal saturé lui est donc basé sur un Marshall 1987, mais avec un gain plus élevé.

Marshall Fender 1987 1959 ampli combo basketweave Mullard Greenback Scumback
Marshall Fender 1987 1959 ampli combo basketweave Mullard Greenback Scumback

 

 

Ce gain reste cependant modéré et s'approche d'un gros overdrive. Mais le volume du canal 2 permet lui aussi d'amener une saturation sur l'étage master.

 

Ainsi en jouant avec les 3 volumes successifs (gain – volume – master), on peut obtenir une grande palette de saturations différentes.

 

Et lorsqu'on pousse gentiment le niveau sonore, l'ampli peut chanter ou rugir magnifiquement. Les harmoniques fusent avec une ampleur splendide.

 

On obtient ici un ampli qui combine le meilleur des 2 constructeurs légendaires, mais conçu sur une base Marshall.

 

On aurait pu faire de même avec un ampli basé sur des 6L6GC et un Jensen pour une signature plus Fenderienne.

Scroll to top